Suivez-nous
Rechercher

article-millennials-in-the-workplaceObsédés par la technologie. Mordus des réseaux sociaux. Accablés de dettes d’études. Voilà quelques-unes des expressions utilisées pour décrire la génération du millénaire. Ceux qui sont nés entre 1980 et 2000 ont parfois mauvaise réputation.

Mais qu’on les apprécie ou non, ils occupent de plus en plus de place au sein de la population active. De fait, les enfants du millénaire constituent maintenant la plus importante cohorte de travailleurs au Canada.

Si vous cherchez à embaucher des candidats issus de ce groupe, il est important de bien les comprendre. Nombreux sont ceux qui traînent une lourde dette fr-manage-millennialsd’études (en moyenne 28 000 $) et peinent à trouver du travail dans le domaine de leur choix, selon CBC (en anglais seulement). Par ailleurs, les enfants du millénaire veulent plus qu’un simple travail. Ils cherchent un emploi passionnant et motivant qui leur permettra de s’épanouir.

Voilà qui a de quoi intéresser les propriétaires de petite entreprise qui cherchent à attirer des candidats de talent. Dotés des outils et des ressources appropriés, les propriétaires de petite entreprise pourront tirer parti du talent et des aptitudes professionnelles des enfants du millénaire. Voici cinq conseils qui vous aideront à les recruter, puis à les fidéliser.

  1. Agissez comme mentor. Les enfants du millénaire veulent occuper un rôle actif et travailler en collaboration de façon à peser sur l’évolution de l’entreprise. Ils veulent sentir qu’ils travaillent pour le bien de l’organisation et en font partie intégrante.
     
    Selon un article intitulé Can boomers and millennials form professional ‘power teams’? (en anglais seulement), les enfants du millénaire cherchent à s’épanouir grâce à des mentors qui les aideront à éviter les écueils, à progresser et à fournir un apport significatif. Au travail, expliquez-leur clairement votre mission et son incidence sur les autres. Proposez-leur aussi de faciliter leur apprentissage et leur cheminement professionnel. Comme patron, vous pouvez exercer un leadership et agir comme mentor auprès de ces employés, désireux de parfaire leurs connaissances tout en occupant un poste motivant.
     
  2. Fournissez des commentaires utiles et cohérents. Pour gérer la génération du millénaire en milieu de travail, le secret est de fournir des commentaires utiles, constructifs et cohérents. Ses membres ont soif de commentaires : ils aimeraient recevoir de la rétroaction au moins chaque mois (en anglais seulement) pour faire le point sur leur rendement. Ils sont plus ouverts aux commentaires que les membres de la génération précédente, un changement qui peut s’avérer positif. Ils ont le désir de travailler, de s’améliorer et de s’épanouir. Nourris de commentaires pertinents, ils peuvent vous aider à propulser votre entreprise.
     
  3. Prônez la conciliation travail-vie. Dans notre monde branché, il est facile de se retrouver connecté jour et nuit au détriment de l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Les enfants du millénaire ne se satisfont pas d’un chèque de paie. Ils veulent de la souplesse, et une conciliation travail-vie.
     
    Selon un rapport de PwC sur la mobilisation et l’autonomisation de la génération du millénaire (en anglais seulement), peu d’enfants du millénaire croient qu’il vaut la peine de sacrifier sa vie personnelle pour répondre à des exigences professionnelles excessives. De fait, si un emploi ne leur permet pas de vivre pleinement en dehors du travail, ces employés chercheront un poste ailleurs. En revanche, ils sont ouverts aux compromis. Toujours selon le rapport, les employés du millénaire atteindront le rendement voulu s’ils ont leur mot à dire sur les modalités et le lieu de travail.
     
  4. Misez sur leurs forces. Un employé du millénaire sera satisfait et mobilisé au travail si on lui donne l’occasion de mettre ses forces à profit et de se perfectionner. Les auteurs du rapport de PwC (en anglais seulement) expliquent que les enfants du millénaire cherchent à combler des besoins qui touchent davantage au plan social : souplesse, appréciation, travail d’équipe.
     
    À titre de propriétaire de petite entreprise, vous avez une occasion unique d’adapter les postes aux besoins de ces employés et de les inviter à collaborer à divers projets. Oubliez les descriptions de poste statiques habituelles. Optez plutôt pour une structure souple qui permet d’accepter de nouvelles responsabilités et d’acquérir des compétences. Par exemple, si un employé aime les médias sociaux ou l’écriture, proposez-lui de participer à votre stratégie de communication. Tenez compte des forces de vos employés pour stimuler leur sentiment d’appartenance à l’équipe et leur contribution au succès de votre entreprise.
     
  5. Ouvrez-vous aux nouvelles technologies. De nombreux membres de la génération du millénaire ont grandi avec Internet et les médias sociaux. La technologie fait en quelque sorte partie de leur ADN. C’est pourquoi le milieu de travail devrait leur donner accès aux technologies et aux ressources qui leur facilitent la vie. Si vos systèmes sont désuets, pourquoi ne pas demander aux enfants du millénaire de vous recommander des outils qui pourraient augmenter leur productivité?
     

Ces cinq conseils peuvent vous aider à fidéliser les employés de la génération du millénaire et à maintenir leur satisfaction au travail, tout en stimulant la croissance de votre entreprise. Tout le monde y gagne!

Pour obtenir d’autres conseils adaptés aux petites entreprises, lisez les articles Trucs infaillibles de réseautage et Cinq points à considérer avant d’embaucher votre prochain employé.

Comments are closed.