Suivez-nous
Rechercher

3 conseils pour commencer à épargner dès aujourd’hui.
 
FR-CA-2015-emergency-savingsTout peut arriver.

Votre machine à laver tombe en panne. Votre toit coule. Vous perdez votre emploi. Votre enfant tombe malade.

Peu importe à quel point vous planifiez, vous ne pouvez pas prédire si et quand des dépenses imprévues vont surgir, et il y en aura, c’est certain. Quand une urgence survient, votre chèque de paie vous permet d’absorber une partie des frais, mais vous ne voulez pas vous endetter ni avoir à piger dans votre fonds de retraite ou votre épargne à long terme.
 
Et si vous êtes parent ou sur le point de le devenir, un fonds d’urgence est essentiel, car une personne dépend maintenant de vous. Vous n’êtes pas le seul à ne pas avoir épargné suffisamment – ou du tout. En fait, selon le sondage annuel de BMO sur l’épargne en prévision des jours difficiles, 24 % des Canadiens n’ont pas constitué de fonds d’urgence.
 
Heureusement, il n’est jamais trop tard pour commencer à épargner, et c’est plus facile que vous ne le croyez.

  • Ouvrez un compte destiné aux urgences : Vous devriez opter pour un compte d’épargne à intérêt élevé. En plus de pouvoir accéder facilement aux fonds qui s’y trouvent advenant une urgence, vous obtenez de l’intérêt sur votre épargne. En modifiant légèrement vos habitudes de dépense (p. ex., apporter un lunch au lieu de manger au restaurant), vous arriverez à verser dans votre compte au moins 10 $ à 15 $ par semaine.
     
  • Faites-en une habitude : Lorsque vous aurez pris l’habitude de mettre de l’argent de côté régulièrement et de réduire vos dépenses, vous pourrez augmenter progressivement le montant. Établissez un programme d’épargne automatique pour faciliter le processus. Vous serez heureux de voir la vitesse à laquelle votre solde croît quand vous épargnez de façon régulière.

 
Pour obtenir plus de conseils, lisez l’article Transformez vos habitudes de dépense en habitudes d’épargne.

  • Alimentez suffisamment votre fonds : Les experts en finance indiquent qu’un bon fonds d’urgence renferme l’équivalent de trois à six mois de salaire; de quoi couvrir toutes vos dépenses (prêt hypothécaire, épicerie, assurances, vêtements, etc.). Il doit vous procurer la tranquillité d’esprit, en plus de réduire le risque que vous ne vous endettiez pour parer aux imprévus.

 
Mais ne perdez pas trop de temps à calculer le montant exact que vous devez mettre de côté. Ce qui importe, c’est de constituer dès maintenant un fonds d’urgence, aussi petit soit-il, et de l’alimenter sur une base régulière.
 
Discutez avec votre planificateur financier de la manière de créer un fonds d’urgence pour que vous n’ayez pas à paniquer si des situations d’urgence se présentent. Vous n’avez qu’à prendre rendez-vous en ligne; nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Comments are closed.