Suivez-nous
Rechercher

Sept conseils pour vous aider à intégrer l’épargne dans votre routine.

Épargnez-vous suffisamment? Si vous êtes comme de nombreux Canadiens, probablement pas. Selon un récent Rapport BMO sur l’épargne des ménages, 19 pour cent des Canadiens n’ont mis aucune épargne de côté en 2014, et 40 pour cent estiment ne pas être sur la bonne voie en vue d’atteindre leurs objectifs d’épargne pour la prochaine année.

Voilà qui donne à réfléchir. Mais il faut savoir qu’il n’est jamais trop tard – ni trop tôt – pour commencer à épargner en vue de l’avenir. Suivez ces sept conseils pour commencer à épargner davantage dès aujourd’hui :

  1. Prenez conscience du pouvoir des habitudes : Dans son livre Le pouvoir des habitudes : Changer un rien pour tout changer, Charles Duhigg affirme que l’adoption d’une nouvelle habitude fait intervenir un processus neurologique en trois étapes (en anglais seulement). Ces trois étapes consistent à réagir à un signal, à exécuter une action dont on souhaite faire une habitude et à se récompenser. Par exemple, vous serez plus susceptibles d’épargner régulièrement si vous programmez des rappels (comme une alerte dans votre calendrier le jour de la paie), choisissez une petite récompense qui vous motive à continuer (comme visionner un épisode de votre série favorite) et formulez votre plan par écrit.
     
  2. Épargnez au moins 10 pour cent : En règle générale, il est conseillé de mettre de côté au moins 10 pour cent de son revenu annuel brut, une théorie popularisée par le barbier riche. Par exemple, si vous gagnez 1 500 $ toutes les deux semaines et qu’il vous reste 1 000 $ après les retenues d’impôt et autres, vous devriez épargner 150 $ par paie, non pas 100 $. Gardez à l’esprit que votre âge constitue un facteur important de votre programme d’épargne. Plus tard vous commencez à épargner, plus vous devez mettre de côté des montants importants. Si vous avez plus de 30 ans, visez un taux d’épargne de 20 à 30 pour cent.
     
  3. Intégrez l’épargne à votre budget : Plutôt que de payer toutes vos dépenses, puis d’évaluer ensuite ce qui reste à mettre de côté, faites de l’épargne une priorité. Vous vous demandez comment y arriver? Traitez votre épargne comme une dépense importante : transférez de l’argent dans votre compte d’épargne avant de dépenser votre revenu discrétionnaire. Pour vous faciliter la tâche, envisagez de demander à votre planificateur financier d’établir des virements automatiques. Aussi, la Calculatrice de mes dépenses d’Industrie Canada peut vous aider à faire le suivi de vos dépenses et à apporter des petits changements qui vous permettront d’épargner davantage.
     
  4. Réglez vos dettes : Si vous avez un solde sur votre carte de crédit, un prêt étudiant ou un prêt automobile, vous jetez votre argent durement gagné par les fenêtres en payant des taux d’intérêt élevés. Par exemple, si vous avez un solde de 3 000 $ sur votre carte de crédit à un taux de 19 pour cent, il vous en coûte des centaines de dollars par année seulement pour rembourser les intérêts. Faites du remboursement rapide de vos dettes une priorité afin que votre argent commence à vous rapporter de l’intérêt plutôt que vous en coûter.
     
  5. Ayez recours à un programme d’épargne automatique : Il existe des produits qui vous aident à épargner automatiquement et, ainsi, à obtenir plus d’intérêt. Par exemple, le Compte accumulateur d’épargne de BMO vous récompense de faire de l’épargne une habitude en vous versant de l’intérêt bonifié. En effet, vous obtenez un taux d’intérêt plus élevé si vous épargnez 200 $ ou plus chaque mois.
     
  6. Établissez un objectif : Il est plus facile d’épargner en ayant un objectif précis en tête, par exemple épargner en vue d’un voyage, des études, d’une nouvelle voiture ou de la retraite. Vous pouvez même attribuer un surnom à vos comptes d’épargne selon vos différents objectifs, afin de rendre l’acte d’épargner un peu plus agréable.
     
  7. Ayez un plan : De tous les Canadiens interrogés aux fins du Rapport BMO sur l’épargne des ménages, 32 pour cent ont dit avoir moins de 10 000 $ d’économies. Une personne sur trois explique cette lacune par l’absence d’un plan. Si vous avez un planificateur financier, vous pourriez lui demander de l’aide pour déterminer vos objectifs et établir un plan afin de les atteindre. Vous ne savez pas à qui vous adresser? Trouvez un planificateur financier près de chez vous.
     

Vous aimeriez obtenir d’autres conseils pour épargner? Inspirez-vous de ces articles : Cinq façons de réduire les coûts et d’économiser des centaines de dollars à la maison et Bons de réduction 101 : Comment économiser comme un pro.
 

Comments are closed.